Les nuits et les jours de Querbes
Les nuits et les jours de Querbes
Vous êtes ici : Archives > 2006 > Souvenirs de ... > ... François Bégaudeau

... François Bégaudeau

par Alex (dimanche 9 décembre 2007)

[Quelques jours après Querbes ]

Roulant vers Capdenac dans un train au long cours, on croit trouver simplement un de ces festivals littéraires bucoliques qui fleurissent dans le sud quand vient l’été. On croit être invité tout court, et bientôt on s’aperçoit qu’on est invité à. Invité à entrer dans une danse, à prendre place sur un manège qui ne nous a pas attendu pour se mettre en branle et continuera à tourner bien après notre éphémère publicité. A voir des musiciens, voir des comédiens, des enfants qui se roulent dans l’herbe, un gros tonneau en guise de bar, du poulet grillé sur la braise et une locomotive-rouleau compresseur qu’on dirait née d’un mot-valise surréaliste et qui un jour aplatira le capitalisme. Ce jour-là il est probable que je sois mort/ mais à Querbes les poules chanteront encore.

François Bégaudeau

Page mise à jour le : 2 décembre 2007.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Archives