Les nuits et les jours de Querbes
Les nuits et les jours de Querbes
Vous êtes ici : Archives > 2007 > Les écrivains > Alona Kimhi

Alona Kimhi

par Alex (vendredi 30 novembre 2007)

A l’âge de cinq ans, Alona perd son père et quitte son Ukraine natale en 1972, suite aux hostilités du pouvoir russe à l’encontre de la communauté juive. Elle s’installe en Israël avec sa mère et connaît une adolescence difficile, anémique et introvertie. Après son diplôme à la Beit Zvi Academy for Performing Arts, elle devient actrice et comédienne. En 1993, Alona commence à écrire des pièces de théâtre et des articles.

Depuis ses vingt ans, elle milite pour le Parti Communiste non pas tant par conviction pour son idéologie mais parce qu’elle aime ses aspects caritatifs et son côté anti-establishment qui essaie d’ébranler le système. Elle ne décolère pas contre le Likoud qui représente tout ce qu’elle déteste. En 1996, quittant sa vie de comédienne pour se lancer dans la littérature - un travail solitaire qui convient mieux à sa nature - elle publie un recueil de nouvelles ’I, Anastasia’, très remarqué en Israël. Le succès international vient avec son premier roman ’Suzanne la pleureuse’ en 1999 (2001) , pour lequel elle obtient le prestigieux prix Bernstein en Israël et le prix Wizo en France. En 2001, le Prix du Premier Ministre lui est attribué. Son deuxième roman, ’Lily la Tigresse’ sort en 2004 (2006). Kimhi a également écrit un livre pour enfants ’Superbabe et le Cercle Enchanté’ (2001). Dans ses livres, Alona impose un humour très personnel mêlé à un talent d’observatrice. Elle vit toujours avec sa mère à Ramat-Gan dans la banlieue de Tel-Aviv.

Source : evene.fr

Page mise à jour le : 29 novembre 2007.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Archives