Les nuits et les jours de Querbes
Les nuits et les jours de Querbes
Vous êtes ici :  

index

par Fleg (jeudi 15 novembre 2007)

QUERBES…

C’est un lieu inconnu, improbable…

Un hameau, entre causse et rivière, entre champs brûlés et brumes de Toscane Une grange, une ancienne étable, des basses-cours, des moutons, des tables dressées sous les lampions comme pour les fêtes votives Deux cents amis tour à tour graves ou rieurs, qui ne se connaissaient pas la veille Une escouade d’écrivains, débarqués de quelques capitales, se demandant d’abord ce qu’ils vont trouver si loin Un bataillon de musiciens, s’émerveillant qu’un Steinway roupille dans la paille d’une grange Des comédiens lancés en éclaireur de textes Des plasticiens oeuvrant ici et là, tendant des toiles, tordant des fers à béton, peignant des ombres et des lumières, tant que cela paraît aller de soi C’est un lieu quasi inconnu et paisible trois cent soixante deux jours par an, enfin les années bissextiles… Deux cents amis qui ne se connaissaient pas la veille y donnent rendez-vous depuis dix ans

Quelques jours et quelques nuits en août sur cette terre

Page mise à jour le : 15 novembre 2007.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Archives